Identification des domiciles

Il convient de rappeler une nouvelle fois le bien-fondé de l’adressage en matière de livraison et de e-commerce mais surtout en terme de sécurité. Consciente de la nécessité de disposer d’adresses précises, la municipalité vient de terminer le plan d’adressage de la totalité de la commune. Ainsi plus de 240 plaques émaillées numérotées ont été distribuées au domicile des habitants concernés par cette opération. Si la majorité de ces plaques a été apposée, il convient d’insister auprès des retardataires sur le fait que les nouvelles adresses prendront effet le 01 janvier 2018 et que la numérotation doit être effective à ce moment là. Afin d’assurer la complétude de ce dispositif il a été implanté une quarantaine de plaques de voies nouvellement dénommées.

Un défibrillateur en accès libre

Un défibrillateur en accès libre est installé depuis peu sur la place de la mairie. Cet appareil est d’une grande facilité d’utilisation et peut sauver la vie d’une personne victime d’un arrêt cardiaque.

Lorsqu’une personne est victime d’un arrêt cardiaque de survenue brutale, le cœur peut être relancé par un choc électrique délivré par un défibrillateur que l’on trouve maintenant partout (trains, avions, lieux publics…). L’objectif est de détecter une fibrillation, c’est-à-dire une contraction anarchique du cœur. Le défibrillateur automatisé externe (DAE) est un appareil qui permet d’analyser l’activité électrique du cœur de la victime ; de reconnaître une anomalie du fonctionnement électrique du cœur à l’origine de l’arrêt cardiaque ; de délivrer ou d’inviter le sauveteur à délivrer un choc électrique (information vocale et visuelle) afin d’arrêter l’activité électrique anarchique du cœur.

Par ailleurs, en parallèle de cette installation, plusieurs habitants de la commune dont certains élus, ont suivi une formation pour se familiariser avec l’appareil et son utilisation.

Allée piétonne entre le Clos et l’entrée du bourg

La commune, dans le cadre de son Agenda 21, s’était engagée sur un certains nombre de fiches actions. L’une d’entre elles concernait l’aménagement d’une allée piétonne entre le bourg et le secteur de la Geoffrenie. En effet, cette voie très fréquentée par les piétons se révélait particulièrement dangereuse compte tenu de l’étroitesse des accotements.

allee-pietonne

Ces travaux ont débuté le 15 novembre. Il a été réalisé le busage du fossé, la pose de bordures, les créations de regards pour la gestion pluviale. Enfin, une allée piétonne en matériaux concassés a été aménagée sur l’ensemble du linéaire. Par ailleurs, la création d’un plateau surélevé matérialisant l’entrée de la zone 20 permettra de réduire la vitesse des véhicules à moteur.

Restauration de l’aire de pique nique du Fanga

Cette aire de pique nique très appréciée des randonneurs et des visiteurs de la vallée de l’Elle, créée dans les années 1980, était devenue très vétuste et délabrée. Le comité de pilotage de l’agenda 21 a proposé de lui redonner un petit coup de jeune.

fanga

Depuis quelques mois, des bénévoles se sont mobilisés avec le soutien financier de la municipalité pour l’achat des matériaux, afin de sécuriser le site et restaurer les cabanes et les tables de pique nique.

fanga fanga

Le Fanga est accessible du bourg par le chemin des étangs en suivant le balisage du CRAPA (panneaux verts et jaunes). Un grand merci à André Allemandou, Jean-Pierre Cournil et René Pérol de redonner vie à ce secteur très agréable de notre commune.

Travaux rue des Pins

Différents travaux ont été menés rue des Pins durant l’année 2017 :

Effacement de la ligne basse tension. L’opération coordonnée avec ENEDIS a été réalisée au cours de l’été par l’entreprise Darlavoix. La mise en service du nouveau réseau et la dépose de l’aérien ont été effectuées courant septembre. Cette opération qui s’élève à 150 000 € a été financée par le SDE 24.

Renouvellement du matériel d’éclairage public. Suite à l’effacement du réseau basse tension, l’implantation de candélabres et de lanternes de nouvelle génération était nécessaire. Le matériel choisi s’inscrit dans la continuité de celui déjà présent dans le bourg. Les ampoules de type LED permettront de diviser par deux la consommation électrique de ce quartier. Un dispositif de graduation de la puissance après 22 h complétera le dispositif d’économie d’énergie (commande en cours). 

travaux-rue-des-pins

Enfouissement du réseau téléphonique. Cette opération d’envergure qui s’inscrit pleinement dans l’amélioration du cadre de vie des riverains constitue indéniablement un effort financier pour notre petite collectivité, soit 21 792 € TTC. Le câblage et la reprise des branchements sont pris en charge par la société Orange.

Regoudronnage complet des trottoirs. La commune prenant à sa charge les 400 m² de trottoirs non touchés par les travaux, le reste (800 m²) étant à la charge du SDE 24, soit un coût pour la collectivité de 6 652 €. Ces travaux ont été réalisés courant décembre par l’entreprise Lagarde Laronze.

Réfection de la toiture du logement du Marchadial

Vous ne l’avez peut-être pas constaté, mais la toiture du logement social du Marchadial partait en lambeaux à cause des différentes tempêtes successives qui l’avaient mise à mal. Le conseil municipal a donc décidé de refaire une toiture en ardoises par dessus celle existante en shingle. Cette opération a été confiée à l’entreprise Laumond de Cublac pour un montant de 10 182 € HT.

toiture-logement-marchadial

 

Un congrès réussi sur le thème du développement durable

Jeudi 21 et vendredi 22 septembre se sont tenus dans notre commune l’Assemblée Générale et le congrès de l’association nationale Notre Village. Le thème de la journée de congrès, à laquelle ont assisté près de 80 personnes, était “les objectifs du Développement Durable au cœur du territoire de demain“. Cette journée s’est avérée très riche tant sur le plan de la qualité des interventions et des retours d’expérience de différentes collectivités locales que sur le plan humain avec de nombreux échanges entre élus venant de toutes les régions de France et engagés dans une même démarche de développement durable pour leur territoire.

congres-association-notre-village

Vous trouverez ci-dessous un article très complet du journaliste Alain Rassat, synthétisant les débats et les échanges : Notre Village : un congrès riche, pragmatique et engagé

assemblee-generale-association-notre-village

Par ailleurs, pour plus de détails, le programme détaillé ainsi que les diaporamas des différents intervenants sont disponibles sur le site de l’association Notre Village.

Une fleur pour Beauregard !

Notre commune ayant obtenu deux années consécutives le premier prix départemental des villages fleuris, elle a présenté en 2017 sa candidature à l’obtention de la première fleur. Un jury régional composé de 7 personnes est donc venu visiter Beauregard courant juillet afin d’apprécier la qualité du fleurissement et du cadre de vie ainsi que notre implication dans une démarche de      développement durable. Un dossier récapitulant l’action de la municipalité depuis plusieurs années pour faire de Beauregard une commune agréable, esthétique et où il fait bon vivre a été présenté. Le verdict est tombé début décembre, venant récompenser les efforts fournis, avec l’attribution du label 1 fleur à notre commune !  Beauregard fait donc partie désormais des 36 communes labellisées de Dordogne.

La remise de ce label a eut lieu à Cenon en Gironde le 12 janvier. Le jury a apprécié la rencontre avec « une équipe d’élus et de techniciens complémentaires, motivée et dynamique » et « le   travail engagé dans un fleurissement plus durable et des actions mises en place pour favoriser la mise en valeur du patrimoine ». Vous pouvez retrouver sur la page d’accueil  le diaporama de présentation réalisé à l’attention du jury, mettant en exergue les atouts et le dynamisme de notre village. Ce label et cette reconnaissance officielle représentent un atout supplémentaire pour notre commune, contribuant à son attractivité.

 

Columbarium et jardin du souvenir

Afin de moderniser le cimetière mais aussi de pallier au manque de place dans le columbarium, le conseil municipal a décidé la construction d’un jardin du souvenir ainsi que d’un nouveau columbarium, le précédent étant quasiment plein. Le nouveau columbarium comporte 14 cases. Le jardin du souvenir permet, quant à lui, aux familles de déposer les restes de crémation et de pouvoir se recueillir par la suite, sous réserves de conditions bien évidemment. Ces travaux ont été réalisés par la société Munier Columbarium.

Restauration du lavoir

lavoir-beauregard-de-terrasson

Les travaux de restauration du lavoir communal situé près de la grande fontaine sont à présent terminés. Nous vous invitons à venir re découvrir cet élément important de notre petit patrimoine et à venir écouter le clapotis de l’eau en profitant d’un joli point de vue sur le bourg ancien

lavoir-beauregard-de-terrasson

Notre commune labellisée

beauregard-agenda-21

Depuis quelques semaines, des panneaux “Notre village, terre d’avenir”, ornés d’un petit trèfle, sont installés aux différentes entrées du bourg. Ces panneaux viennent matérialiser la labellisation obtenue par notre commune auprès de l’association Notre Village pour la mise en oeuvre d’un Agenda 21 local. Ils témoignent de la qualité de vie à Beauregard et de l’engagement de la municipalité en faveur du développement durable.

Pour en savoir plus : Agenda 21

Effacement et renforcement du réseau électrique

En 2012, de nombreuses opérations ont été engagées par le SDE 24 sur le territoire de notre Commune.
 
Ces travaux font suite aux demandes d’amélioration du réseau que nous avions formulées en 2010/2011 :
 
Renforcement et effacement de la ligne fils nus Rue de la République : Cette opération a également été accompagnée par ERDF qui a accepté et financé l’enfouissement de la moyenne tension qui relie le transformateur du Bancharel à l’entrée de la Rue des Pins. Au-delà de la sécurisation des réseaux, cet effacement des lignes électriques améliorera l’esthétique à l’entrée du Bourg. Coût de l’opération : 30 000€.

Enfouissement des réseaux Rue A. Desmond et Rue de la Chapelle St Roch : Cette opération inscrite dans le programme environnemental du SDE 24 permet de valoriser le bâti existant de notre Centre Bourg en supprimant les câbles électriques et les poteaux en béton. Coût de l’opération : 92 000€.

Renforcement du réseau « Les Chasteaux/Le Péchauguy » : Ces travaux, particulièrement conséquents, étaient devenus urgents compte tenu du nombre d’habitations alimentées par le seul transformateur situé sur le bord de la route des « Combarelles ». L’ensemble du schéma électrique a été revu et restructuré dans ce secteur. Deux nouveaux postes de transformation de la MT ont été mis en place : un pour le secteur des « Combarelles » et un pour le secteur du « Péchauguy » et des « Fromajoux » (Commune du LARDIN). A notre demande, la ligne basse tension située en bordure de la route de ST LAZARE sera également enfouie, de la route des « Combarelles » à la route des « Chasteaux ». Coût de l’opération : 200 000€.

Renforcement du réseau « La Chalucie » : Suite à des chutes de tension concernant l’alimentation d’une pompe à chaleur, le réseau sera renforcé par la mise en place d’un câble torsadé de plus grosse section et les branchements de 3 habitations seront repris. Les travaux seront réalisés en souterrain. Coût de l’opération : 15 000€.

Sécurisation de ligne fils nus desservant « Les Chabannes » : Cette demande a été prise en compte par le SDE 24 afin de supprimer les derniers fils nus de notre Commune. Cette ligne sera reconstruite en aérien mais en câble torsadé isolé, beaucoup plus résistant et sécuritaire en cas d’intempéries (travaux en cours d’étude). Coût estimatif de l’opération : 8 000€.

L’ensemble de ces opérations est intégralement financé par le SDE 24 qui en assure également la maîtrise d’œuvre.

Aménagement du centre bourg

Les aménagements qui concernaient la place Maurice Dujaric, la rue André Desmond, la rue de la Chapelle St Roch, la rue du Tilleul, le passage du Maréchal Ferrant et les amorces du Chemin des Jardins et de l’Impasse de l’Ancien Presbytère ont été réceptionnés en Décembre 2013. Ces travaux d’ampleur pour notre collectivité ont été réalisés par l’Entreprise JEAN Christian, spécialisée dans la maçonnerie paysagère et les canalisations, sous la houlette de M. CHALAN, concepteur du projet et Maître d’œuvre.

place-dujaric-restauree

La mise en valeur du bâti ancien est incontestable, tout comme la sécurisation de la plupart des pas de portes. Le calibrage de la voirie et la nouvelle signalisation obligeront les automobilistes à davantage de prudence. La végétalisation de nombreux espaces contribuera à l’embellissement de ce cœur du bourg.

rue-desmond-restauree rue-chapelle-st-roch-restauree

Assainissement collectif au Clos

Cette opération qui a débuté fin novembre achève le programme d’assainissement collectif de notre Commune défini dans le schéma directeur en 2003. Elle concerne les quartiers du Clos et des Poucauds. Ces travaux consistent en la mise en place de 850 ml de canalisation, 11 regards de visites et 16 tabourets de branchement. (13 habitations et 3 bâtiments communaux). La maîtrise d’œuvre est assurée par le Bureau d’Etudes SOCAMA. Compte tenu de la topographie, un poste de relevage a été mis en place au croisement de la RD 62.

La mise en service du nouveau réseau sera effective prochainement. Les propriétaires concernés disposent d’un délai maximum de 2 ans pour raccorder leur habitation.

travaux-assainissement

Lotissement communal du Belvédère

Afin de favoriser de nouvelles constructions et d’accueillir dans les meilleures conditions de nouvelles familles, le conseil municipal a décidé d’aménager un terrain. Une parcelle d’une superficie de 7370 m² a été acquise à l’entrée du village de la Chalucie pour un montant de 70 000 euros (estimation réalisée par un expert foncier) et des travaux de viabilisation ont été réalisés en 2015. 6 lots d’une surface unitaire comprise entre 1000 et 1200m² ont été constitués. Ils ont été vendus dans le courant du second semestre 2015 au prix de 15 euros / m².

lotissement-le-belvedere

L’entrée du lotissement avec, au premier plan, les lots 1 et 6

lotissement-le-belvedere

Le lot 5 du lotissement

plan-du-lotissement-de-la-chalucie

Réhabilitation du lotissement de la Vergne

Les lotissements HLM de la Vergne Haut et la Vergne Bas ont bénéficié cette année d’une importante opération de réhabilitation. L’objectif était de redonner une attractivité à ce quartier et d’améliorer le confort des logements qui n’avaient pas été réaménagés depuis leur création dans les années 1980. La municipalité a insisté auprès du bailleur social, Périgordia Habitat, pour que des améliorations soient apportées au confort intérieur des 21 logements de la Vergne.

La loi Grenelle II de l’environnement de 2010 encourage en effet les collectivités publiques à développer un bâti moins énergivore et à enrayer la précarité énergétique. La rénovation thermique de ces maisons était devenue indispensable et s’inscrit dans la démarche de développement durable et d’Agenda 21 dans laquelle la commune s’est engagée en 2011.

Deux opérations complémentaires ont ainsi été réalisées – sauf désaccord des occupants : l’équipement des logements avec des poêles à granules et le remplacement des convecteurs électriques par des panneaux rayonnants nouvelle génération équipés d’un système de programmation et de régulation. Les 9 logements de la Croix des Ormes ont également bénéficié de ce programme. L’investissement moyen par logement du bailleur social est conséquent puisqu’il s’élève à environ 10 000 euros.

hlm-de-la-vergne hlm-de-la-vergne

Les espaces publics du lotissement méritaient une mise en valeur et quelques améliorations. Les travaux ont été menés conjointement par Périgordia Habitat et la commune. Environ 45 000 euros ont été investis dans l’aménagement des abords des logements dont 1/3 environ pris en charge par la commune (7 811 euros à la Vergne Haut et 5 740 euros à la Vergne Bas).

Un escalier de liaison entre la Vergne Haut et la Vergne Bas a été réalisé par les employés municipaux et une allée piétonne aménagée. L’escalier de la Vergne « très bas » a été sécurisé. Le sol de certains garages qui n’avait pas été achevé au moment de la construction a été bétonné. A la demande des locataires, un banc a aussi été mis en place.

hlm-de-la-vergne

Le réseau d’assainissement a bénéficié de travaux de mise en conformité. Enfin, la commune va engager un programme d’amélioration de l’éclairage public : remplacement des anciennes lanternes « boules » de la Vergne Bas par des lanternes modernes identiques à celles de la Vergne Haut et éclairage de l’escalier menant aux deux logements de la Vergne « très bas » par deux projecteurs LED basse consommation. Les abords des logements sont dorénavant plus agréables, plus sûrs et plus fonctionnels.

Une salle multi-activités pour l’école

Après un peu plus de 5 mois de travaux, la salle Multi-activités, contigüe au restaurant d’enfants a été mise en service. Depuis fin novembre, les enfants profitent de ces nouveaux locaux confortables et parfaitement conformes aux normes actuelles (accessibilité, thermiques, sécurité…). En effet, le concept de structure bois s’est révélé particulièrement adapté à la situation en terme de rapidité de construction, de propriétés isolantes et phoniques ou encore d’aspect extérieur.

Parallèlement, la cantine scolaire a bénéficié d’une réhabilitation complète : remplacement des menuiseries extérieures, pose de volets roulants, agrandissement du réfectoire et du vestiaire, remplacement des revêtements de sol, réfection des peintures, mise en conformité du tableau électrique, renforcement de l’isolation du plafond…

salle-multi-activites

Par ailleurs, la collecte des eaux pluviales a été totalement revue afin d’assainir les abords de ces bâtiments. A ce sujet, il faut remercier Monsieur et Madame Veyssier qui ont autorisé la pose d’une canalisation en bordure de leur parcelle afin d’assurer le raccordement sur le réseau existant, à l’arrière de la cour de l’école.

Il est à noter la qualité du travail réalisé par les différentes entreprises retenues et le respect de la sécurité tout au long du chantier, malgré les contraintes du périmètre scolaire. De plus, l’enveloppe budgétaire initiale a scrupuleusement été respectée tout comme le calendrier d’exécution. De l’avis de tous, ce nouveau bâtiment, au-delà de ses fonctionnalités et de ses propriétés, se révèle particulièrement bien intégré tant sur le plan architectural que paysager.

plan-de-la-salle-multi-activites
bilan-financier-salle-multi-activites

La salle a été inaugurée le 21 janvier 2017 en présence de Régine Anglard, vice présidente du Conseil Départemental en charge de la culture et de la langue occitane et Dominique Bousquet, conseiller départemental et Président de la Communauté de Communes : ewanews.com/component/conten…

Un verger de pommiers anciens communal

Dans le cadre de l’agenda 21, le comité de pilotage a proposé la création d’un verger communal de pommiers composé de variétés anciennes et locales à préserver. Samedi 11 mars, un petit groupe de bénévoles s’est réuni sous le soleil printanier sur une parcelle aux Guillaumaux près de l’autoroute pour planter 28 arbres.

verger-de-pommiers

Museau de lièvre, Sainte Germaine, reinette vigneronne, court pendu, pomme banane, pomme de glace, reinette clochard sont autant de variétés locales que les beauregardois pourront venir découvrir dans les prochaines années.

Merci à Sylvie Dautry, membre du comité de pilotage, pour ce bel article sur le site internet d’informations locales Ewanews : ewanews.com/component/conten…